Calendrier de l’Avent #2 Myuki

Pour ce deuxième jour du calendrier de l’Avent, je souhaiterais vous parler des livres de Seng Soun Ratanavanh et Roxane Marie Galliez et de leur héroïne Myuki. J’en avais déjà dis un mot sur Instagram mais on ne peut que revenir pour donner l’idée d’un beau cadeau de Noël.
Les illustrations japonisantes mettent en scène notre petite fille et son grand-père dans un monde poétique où les éléments naturels fleurs et autres plantes les dépassent tous les deux, en en faisant deux liliputiens. Myuki évolue dans ce monde, confrontant ses attentes d’enfant aux conseils sages de son grand-père et à l’évolution douce et lente de la nature.
Dans Attends Myuki, l’enfant déploie ainsi toute son énergie pour arroser la seule fleur du jardin qui ne s’est pas ouverte le premier jour du printemps. A la recherche d’une eau pure, elle interroge les nuages, cherche de l’eau dans un puits et apprends finalement que seule la rosée du lendemain peut faire ouvrir la jolie fleur et qu’il était inutile de chercher à brusquer son développement naturel, d’autant que ce faisant, elle n’a pu profiter du spectacle offert par le premier jour de la sortie de l’hiver.
Merci Myuki nous parle de médiation. Toute la journée, elle poursuit son grand père pour qu’il lui apprenne à méditer. Ils marchèrent ensemble, lentement en prenant le temps de sentir le sol sous leurs pieds, fixèrent l’eau de la rivière, regardèrent les nuages sans essayer d’en analyser les formes. A la fin de la journée, Myuki veut toujours méditer et le grand père lui explique alors qu’ils y ont déjà passé la journée. La bienveillance du grand père qui résiste aux assauts de sa petite fille impatiente est merveilleuse et si palpable dans ce texte simple et plein de poésie.
Les plages sur fond blanc reçoivent les illustrations délicates au service des récits plein de sagesse. Pas de grand aplat de couleur ici, seulement de délicats remplissages par des formes géométriques. Les fleurs et les plantes sont magnifiquement stylisées et la jolie Myuki est si délicate avec ses cheveux noirs au carré et ses joues simplement ré-haussées par une pointe de rose.
A noter que pour les plus petits, il existe un livre à toucher reprenant les couleurs chatoyantes des livres pour les plus grands.

Enfin, ce qui ne gâche rien, Mme Seng Soun Ratanavanh rencontrée lors dune séance de dédicace, est extrêmement gentille et accessible. Nous la remercions encore de son accueil.

Attends Myuki et Merci Myuki de Seng Soun Ratanavanh et Roxane Marie Galliez aux éditions de la Martiniére.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code