La Rome des Romains

Ce qui frappe à Rome, c’est que cette ville est encore habitée. Quelque soit le quartier où l’on se trouve – à l’exception peut être des environs du Vatican -, on sent la vie des Romains, qui y travaillent, sortent le soir, font leur marché.

On trouve difficilement des quartiers à Paris où bouillonne encore cette vie, même dans les quartiers habités comme les 15e ou 14e arrondissements ou encore la partie non touristique de Montmartre. Peut être que la conservation des anciennes ruelles et des bâtiments peu élevés y est pour quelque chose. Il est certain que l’oeuvre du préfet Haussmann et l’établissement de grandes travées comme la rue Foch ou les champs Elysées refroidissent nettement l’atmosphère. Voyez ces petites ruelles désertes non loin du château Saint Ange.

La Rome des Romains est donc de loin la partie la plus marquante de la ville. Je vous conseille de déambuler dans les petites ruelles, de profiter de leur fraîcheur, de la jolie couleur ocre des murs. On peut commencer par le quartier du Trastevere très animé le weekend mais qui recèle des petites terrasses au charme fou avec parasols et bougainvilliers.

Puis vous empruntez le Ponte Cestio pour sillonner l’île Tibérine qui est l’ancien ghetto juif de la ville. De l’autre côté de la rive, quittez rapidement le long boulevard qui longe le Tibre et qui est beaucoup trop bruyant et pénétrez dans les petites ruelles, direction Campo dei Fiori.

Cette place abrite un grand marché animé avec des produits locaux. C’est l’occasion de faire une pause, de prendre un repas à base de fruits, de goûter à la douce atmosphère du midi.

Et puis dans l’après midi, la place est désertée ; laissez le prêtre hérétique brûlé le 17 février 1760 vous regarder du haut de son piédestal. Je vous conseille la petite librairie qui s’y trouve. Vous y trouverez des livres en italien mais aussi en anglais. Quelques uns sont en français.

Vous pouvez poursuivre vers la Piazza Navonna qui regroupe nombre de restaurants, marchands de bibelots et touristes et qui est donc moins agréable, moins typique. Toutefois, dès que l’on s’éloigne, on retrouve le calme des petites ruelles.

La piazza Navona est la plus grande place touristique de Rome en Italie. Située dans la partie nord du champ de Mars, à proximité du Panthéon, elle est construite sur les ruines du stade de Domitien du Iᵉʳ siècle, dont elle conserve la forme exacte.
Source : Wikipédia

Rome : fontana dei quattro fiumi

Rome : fontana dei quattro fiumi

Vers Rome : Piazza del Popolo, Piazza di Spagna et la Villa Borghese

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *