L’Angoisse de la rentrée

Bien, bien avec ce titre, si j’attire deux lecteurs, j’aurai de la chance. Et pourtant, ce sentiment d’avoir à plonger à nouveau dans l’inconnu dans le quotidien très rythmé et balisé dont il est difficile de s’échapper n’est il pas familier, aux petits comme aux grands ? Pour les petits, voici une première sélection de livres abordant le sujet.
Les Méchants de la récré aborde le sujet qui peut le plus inquiéter les parents et leurs enfants  : le racket. Le jeune narrateur se voit intimider par des grands de la cour de récréation et est contraint de leur donner sa plus belle bille. Son comportement change à l’école comme à la maison et il finit par raconter à sa mère ce qui s’est passée. Celle-ci s’emparre du sujet et élabore avec lui et les enseignants mis dans la confidence une stratégie : il faut apprendre à dire NON d’une manière si déterminée qu’elle permettra de repousser tous les assauts. A la fin du récit, le jeune garçon qui a acquis un nouvel objet de convoitise parvient par cette méthode à résister aux pressions des plus grands et même récupérer son ancienne bille.  les méchants de la récré
Voici donc une belle illustration d’une méthode non violente de résolution des conflits dans laquelle la jeune victime parvient à s’imposer en gagnant suffisamment d’autorité morale avec l’aide de ses parents et enseignants qui ont su se montrer attentifs.
patate et crotte de mouche Sur un ton plus léger, Patate et Crotte de Mouche nous fait suivre les premiers jours à l’école d’un jeune garçon contraint de quitter ses grands jeux de plein air pour aller à l’école où il se trouve en cage, comme le hamster de la classe. Après avoir aidé celui-ci à s’échapper de la classe en vain, il va trouver avec lui un nouvel équilibre quand il sera même autorisé à l’emmener avec lui le week-end.
Plus onirique, tenant plus de l’évocation que de l’histoire construite, la Tête en Vacances évoque la tristesse de la fin des congés et le premier jour de reprise pour vite bifurquer vers un rêve où l’on retrouve tous les membres de l’entourage de l’enfant-narrateur au bord d’un grand lac, sur des serviettes dans l’herbe fraîche, bref, encore en vacances. Parfait pour nous rappeler que l’évasion est toujours possible, au moins par l’esprit et qu’il nous revient  donc pour partie d’adopter le bon état d’esprit. la tete en vacances
premier matin Premier  Matin met en scène un jeune ours et sa maman. Le petit ours ne veut pas se lever, il se cache derrière les fougères. S’entame alors un dialogue avec son parent qui le rassure, lui parle de sa journée et l’emmène peu à peu sur le chemin de l’école. Les illustrations sont belles et douces et mettent parfaitement en image le  texte en instaurant au delà des mots le déroulement de la préparation matinale, les gestes maternels, le jeu qui s’instaure entre les deux personnages, bref tout l’entour affectif qui encore plus que des mots rassure le le petit écolier. Les plus attentifs pourront aussi observer en arrière plan l’arrivée d’autres familles animales se rendant aussi sur le chemin de l’école.
Autre livre très intelligent à propos de l’angoisse de la rentrée, Notre Premier jour d’Ecole donne le rôle du personnage fort au petit garçon qui doit rassurer son doudou lapin qui s’angoisse à propos de la rentrée au point d’avoir les oreilles pendantes. Un jour, le petit garçon embarque son doudou dans une voiture en pleine nuit pour visiter une école encore désertée par les élèves. Ils font alors la rencontre de lettres qui ont peut d’être oubliées, de livres qui ont peut d’être déchirés et d’ordinateurs qui ont peur d’être cassés.  Le jeune garçon et le doudou découvrent ainsi  à leur rythme l’école, ce lieu qui peut être si angoissant. En inversant les rôles, le livre permet de montrer aux enfants que la peur de l’inconnu est normale et que celui qui a peur peut à son tour inquiéter les autres. De quoi sensibiliser les enfants au respect du matériel et à la subjectivité du point de vue de chacun notre premier jour d'école
  • Les Méchants de la récré de Diane Barbara aux éditions Sorbier
  • La Tête en Vacances de Vincent CUVELIER et illustration d’Anne LAVAL chez Actes Sud Junior.
  • Patate et Crotte de Mouches d’Agnès BERTRON et illustrations de Bruno GIBERT chez Flammarion, Collection du Père Castor
  • Premier Matin de Fleur Oury Editions les Fourmis Rouges
  • Notre premier jour d’école de   Giovanni Zoboli  (Auteur), Simona Mulazzani  (Auteur), Paul Paludis (Traduction) aux Editions Autrement Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *