Naissances et Fêtes d’anniversaire

Bonjour à tous et à toutes,
Le début de l’année est chez nous le mois des anniversaires. Une grande partie de la famille est née entre janvier et mars, on ne sait plus où donner de la tête ! L’occasion pour moi de vous livrer une petite sélection de livres sur le thème de la naissance et des fêtes d’anniversaire.

quand j'habitais chez ma mèreSur le thème de la naissance, tout d’abord, je vous conseille Quand j’habitais chez ma mère qui évoque avec poésie et humour le vécu de l’enfant in utero, quand il entendait papa chanter faux, quand il jouait à cache cache avec ses frères et sœurs où qu’il se chamaillait avec eux. Chaque situation est illustrée sur une double page, dans des dessins simples et amusants, servant parfaitement l’humour du texte. Ma préférence va à l’illustration montrant les aliments dessinés tels quels passant par le cordon ombilical.

Big Bang PopDans un style plus sérieux et épuré, Big Bang Pop débute par le Big Bang qui à l’origine de notre terre il y a des milliards d’années. Les dessins sont minimalistes et modernes, modelés en grands aplats de couleurs. On y voit ces petits grains de poussière se transformer en une planète ravagée d’abord par le feu et l’eau et où la vie se développe peu jusqu’à l’apparition des homos sapiens. Dis comme çà , cela peut paraître très docte et réservé à des enfants plutôt âgés mais en réalité, les textes sont simples et l’illustration permet d’en comprendre l’essence sans n’avoir aucune notion en la matière.

Puis, arrive le petit homme, lui aussi né de cellules minuscules, lui aussi soumis à de nombreux changements et qui arrive à grand bruit sur terre, révolutionnant la vie de ses parents.

la première fois que je suis néeNous retrouvons aussi dans ce thème Vincent Cuvelier, le célèbre auteur des Emile mais pas que. Si cela vous intéresse, il y a un Tag à son nom sur le site et j’avais rédigé un article sur son petit héros impertinent (ici). Le livre est rédigé dans un tout autre style que les Emile. Ecrit à la première personne, La première fois que je suis née donne la parole à une petite fille qui retrace ses premières fois les plus marquantes de sa vie, et à commencer bien sûr par sa naissance et le premier regard échangé avec sa mère puis avec son père.

Avec des phrases simples, le lecteur navigue ainsi entre expériences rigolotes et événements plus marquants jusqu’à la rencontre de cette petite fille devenue grande avec le père de son futur enfant et la naissance de ce nouveau bébé qui la fera renaître une seconde fois. Conclure ainsi peut paraître convenu mais qui est parent sait que la naissance d’un enfant vous renvoie à votre propre enfance et que nous l’accompagnons dans chacune des étapes de sa vie, en repensant aux étapes franchies il y a des années. Pour autant, ce livre ne s’adresse pas aux parents. Les illustrations très accessibles et la brièveté du texte placent le propos à la hauteur des enfants qui se voient aussi dans chacune des étapes décrites et à qui l’amour très fort qui unit manifestement cette petite fille à ses parents parlent nécessairement.

Pour la Valise Rose, c’est autre chose. Il s’agit typiquement de livres que j’aime beaucoup, à lire et à raconter à voix haute mais dont je me demande s’il ne parle pas plus aux adultes qu’aux enfants. Celui-ci roque avec beaucoup d’humour les manies des adultes, leurs idées reçues, la société consumériste qui accompagne chacun jusqu’à ce moment pourtant intime qu’est une naissance. Dans le même temps, ce livre est profond, il pourrait tout autant se trouver dans une série consacrée aux doudous ou à une autre consacrée aux relations avec les autres.
la valise rose

Il est ici question d’une valise rose offerte à l’occasion d’une naissance  par la grand mère paternelle du nourrisson. Quelle drôle d’idée ? La maman pince le nez, s’étonne auprès du papa de l’idée saugrenue qu’a eue sa mère … Mais la valise rose tient bon. Elle sert d’abord de petit berceau chez la grand mère où l’enfant se retrouve comme dans le ventre de la maman puis devient un doudou, un sac d’école. A chaque étape de la vie, elle accompagne le nouveau né devenu petit garçon qui résiste au regard désapprobateur des autres, toujours prompts à s’étonner des différences. Je ne dévoile pas la chute, tout aussi intelligente que le reste du livre et qui signe, en tout cas, l’attachement du jeune adulte à sa grand mère chérie.

Passons maintenant aux livres autour des anniversaires. Une très bonne surprise d’abord avec Joyeux Anniversaire Trotro. Franchement, quand mes enfants l’ont choisi à la bibliothèque, j’étais plutôt réticente, m’attendant à un livre commercial basé sur le dessin animé du même nom. Ce  fut une agréable surprise ; le livre est intelligemment construit en montrant Trotro préparer sa fête d’anniversaire, ce qui aussi pour lui l’occasion de regarder avec sa petite soeur l’album familial, de mesurer le temps qui passe et de réaliser combien ils ont tous les deux grandi. Trotro devra en outre se confronter à sa timidité et à la peur du refus pour lancer les invitations. Sur la forme, le livre est en carton robuste. Les couleurs vives raviront les plus jeunes. joyeux anniversaire trotro
le pire anniversaire de ma vie Pour les plus grands, voici Le pire anniversaire de ma vie. Le jeune héros est amoureux de Julie. Alors, pour son anniversaire, il prépare les choses en grand. Hélas, rien ne va se passer comme prévu. Le pauvre est désespéré, non seulement, il ne peut pas séduire sa belle mais il ne peut même à s’intégrer au groupe des autres invités. Il vient déguisé alors que personne ne l’est, il s’empêtre dans les rubans de son cadeau puis trébuche lamentablement en plein milieu du salon, le tout dans l’indifférence sa bien aimée.
Heureusement, Julie l’a quand même remarqué et cela ne sera peut être pas finalement le pire anniversaire de sa vie. Cet album explore ainsi plus profondément le thème du rapport à l’autre présent dans toute fête. Les dessins sont colorés et tendre. Pour mémoire, l’auteur est Benjamin Chaud à l’origine de la série de l’éléphant Pomelo. On y retrouve cette forme de naïveté qui permet de se sentir d’emblée en empathie avec le héros.
Autre fête d’anniversaire, autre difficulté. Dans N’oublie pas ton chapeau, nos héros se voient refouler à la porte de la fête d’anniversaire en raison de toute une série de règle aussi absurdes que désopilantes. Pour y répondre, ils doivent se mettre en quête d’objets farfelus mais ils découvrent sans cesse une nouvelle règle qui les met à nouveau à l’épreuve. C’est une joie de lire le texte à haute voix et sur le fond, on rit beaucoup de cet humour décalé, so british. n'oublie pas ton chapeau
des roues roses dans la tete Du même auteur que la Valise Rose, des Roues roses dans la tête nous entraîne dans un récit conté du point de vue d’une petite voiturette rose qui constitue le cadeau d’anniversaire. Bien à l’abri dans sa boîte, elle assiste ainsi au début de la fête jusqu’au moment du déballage du cadeau. Elle sera ensuite volée par un petit camarade.
De Béatrice Alemagna, dont je vous ai déjà parlé ici et ici et qui a aussi un tag à son nom sur le site, je vous conseille le Merveilleux Dodu Velu Petit où comment notre héroïne s’enquiert de ce cadeau si particulier pour rivaliser avec sa soeur. Après bien des embuches, sa persévérance sera récompensée. On retrouve ici avec plaisir les dessins naïfs de l’auteur, les villes plutôt sombres mais qui fourmillent de mille détails et de pointe colorée, à commencer par le manteau rose vif de l’enfant et du doudou convoité. le merveilleux dodu velu petit
zagazou Je termine avec un livre de Quentin Blake, le célèbre illustrateur des livres de Roald Dahl. Dans Zagazou, des parents jouaient bien ensemble jusqu’à ce qu’ils reçoivent un étrange paquet contenant un magnifique bébé. Seulement le gentil bébé va tour à tour se transformer en un éléphant maladroit, un sanglier malodorant, un dragon en colère. Bien évidemment, ce n’est qu’une métaphore de toutes les étapes par lesquelles passe un enfant. Certainement, la métaphore est accessible aux enfants assez grands. Les autres petits connaisseurs retrouveront les illustrations de Quentin Blake. Les miens sont tombés dessus à la bibliothèque et se sont écriés “un livre de Roald Dalh”, me faisant ainsi découvrir que Quentin Blake était aussi un auteur et pas seulement un illustrateur.
quand j'habitais chez ma mère big bang pop la première fois que je suis née la valise rose joyeux anniversaire trotro
le pire anniversaire de ma vie n'oublie pas ton chapeau des roues roses dans la tete le merveilleux dodu velu petit zagazou
  • Big Bang Pop !  de Claire Cantais (Avec la contribution de) Editions L’atelier du Poison soluble
  • Quand j’habitais chez ma mère Album de Hervé LE GOFF (Auteur), Christian JOLIBOIS (Auteur) Editions Pocket Jeunesse
  • La première fois que je suis née de Vincent Cuvellier  (Auteur), Charles Dutertre (Illustrations) Gallimard Jeunesse collection l’heure des histoires
  • La valise rose Relié de Susie Morgenstern (Auteur), Serge Bloch (Illustrations) Editions gallimard Jeunesse
  • Joyeux anniversaire Trotro Album de Bénédicte Guettier  (Auteur) Editions Giboulées
  • Le pire anniversaire de ma vie Album de Benjamin Chaud  (Auteur) chez Helium Album
  • Des roues roses dans la tête Album de Susie Morgenstern (Auteur), Charles Dutertre (Illustrations) Editions seuil jeunesse
  • N’oublie pas ton chapeau de Kate Hindley (Illustrations), Simon Philip (Avec la contribution de), Véronique Mercier Gallay (Traduction) éditions Little Urban
  • Le Merveilleux Dodu-velu-petit de Béatrice Alemagna (Auteur) chez Albin Michel
  • Zagazou Broché de Quentin Blake (Auteur), Anne de Bouchony (Traduction) chez Gallimard Jeunesse, collection l’Heure des Histoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *