Proust à la radio #6

Bonjour à tous,

Un petit article rapide pour signaler que les Nouveaux Chemins de la Philosophie ont récemment consacré à M. de Charlus dans le cadre d’une semaine sur la virilité. L’occasion de s’attarder sur un des personnages les plus hauts en couleurs de la Recherche.

M. de Charlus est complexe, à la fois caricaturé avec ses yeux noircis, ses grands discours, ses mouvements d’humeur et à la fois changeant et subtil puisqu’il cherche à cacher son homosexualité.  Il est ainsi à d’abord une énigme pour le narrateur qui peu à peu, percera à jour son secret. L’occasion en somme pour Proust de dépeindre un personnage homosexuel pris dans les normes sociales de son temps et son appartenance sociale mais aussi d’évoquer comme pour tout autre personnage ses relations amoureuses, ses déceptions. Il faut en effet penser qu’ à la fin de la Prisonnière le baron de Charlus qui jusqu’alors semblait dominer son monde, se fait exclure de la société et devient victime de Morel. Au delà de la scène sado-masochiste ouvrant Sodomme et Gomorrhe, Proust dépeint ainsi un personnage plus complexe et moins caricatural qu’il n’y parait au premier abord.

A souligner l’interprétation savoureuse que fait du personnage Guillaume Galienne dans sa lecture de Sodome et Ghomorrhe (éditions Theleme) au point d’attendre avec impatience chacun des dialogues auxquels il va prendre part.

Lien vers le podcast  du site de France Culture

Par ailleurs, est encore disponible sur le site de France Inter, le portrait du Baron de Charlus réalisé dans le cadre de la série d’Emissions “Un Eté avec Proust”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *