Rome : le mont Janicule

Le Janicule (Ianiculum en latin et Gianicolo [ʤa’ni:kolo] en italien) est situé sur la rive droite du Tibre, au sud de la cité du Vatican. Elle est considérée comme la huitième colline de Rome, en référence aux sept collines de Rome. Situé en bordure de l’ager Vaticanus, la colline est parfois confondue avec le Mons Vaticanus. Aujourd’hui elle fait partie du rione Trastevere.
Source : Wikipedia

Le mont Janicule

Arrivée, après une petite sieste de récupération, nous décidons de nous diriger vers le mont Janicule qui s’élève derrière le quartier du Trastevere où est situé notre hôtel.

Le mont Janicule

On s’y rend en traversant le quartier populaire du Trastevere puis en empruntant des petites ruelles escarpées.

Le mont Janicule

Enfin, nous arrivons au sommet et découvrons une vue panoramique de Rome.Au loin, la coupole de l’Eglise San Giovanni del Fiorentinni, le Château Saint Ange et le palais du Quirinal.

Le mont Janicule

On remarque tout de suite les façades ocres des bâtiments et la verdure qui baigne toute la ville. On croirait voir un immense village plutôt qu’une capitale européenne. Peu de grandes constructions déparent le paysage, mise à part le palais dédié à Victor Emmanuel II d’un blanc éclatant surnommé “la machine à écrire” ou le “fer à repasser”.

Le mont Janicule

On descend ensuite à la nuit tombée en passant devant la Fontaine d’Ell Acqua Paolo où arrivait le viaduc de Traban.

Le mont Janicule

On admire la statue de Garibaldi à contre jour et on se perd dans les rues animées d’un samedi soir au Trastevere.

Vers la La rome païenne et la Rome Catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *