Jacqueline de Romilly

En hommage à l’illustre helléniste, La Fabrique de l’Histoire a diffusé le 20 décembre 2010 un entretien d’une heure où J. DE ROMILLY évoque son parcours, la découverte de Thucydide, l’actualité des lettres classiques et son combat pour le maintien de leur enseignement au secondaire.

Portrait : Jacqueline de Romilly

Portrait : Jacqueline de Romilly

Quand on entend cette respectable dame, on regrette de ne pas avoir appris que du latin et encore le B-A BA, c’est à dire le travail de mémorisation du vocabulaire de base, l’utilisation des déclinaisons. Pourquoi je n’ai pas eu le plaisir d’entendre les remous de la mère qu’imprime le rythme de la phrase ? pourquoi ne pas aller plus loin dans l’enseignement des langues vivantes ou mortes ? pourquoi ne jamais faire de littérature en VO dans les cours de langue ? pourquoi restreindre le plaisir des lettres au cours de français ? chauvinisme ? manque de temps ? problème de niveau ?

Et puis au delà du plaisir littéraire, J. DE ROMILLY évoque l’actualité de la pensée politique grecque, sa transversalité, sa richesse et sa simplicité, dans une époque aussi troublée, aussi pauvre intellectuellement, j’aurais bien aimé pouvoir me référer à ces illustres ancêtres.

J. DE ROMILLY est décédée le 18 décembre 2010. J’ai dans ma bibliothèque quelques uns de ses livres. Dès qu’ils seront lus, je vous promets que je vous en ferai part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *