Premier Grand Prix Littéraire

1er grand prix littéraire

 

Aujourd’hui, nouvel article consacré au premier grand prix littéraire des loupiots !!!! Il y a évidemment ceux qui font l’unanimité, que je prends beaucoup de plaisir à lire et que les enfants adorent aussi.  Mais il y a aussi des livres que je n’aurais pas ouverts si mes enfants ne les avaient pas mis entre les mains et pourtant … ils demandent de les relire et des relire encore.

 

Voici donc leur sélection, présentée sans ordre de préférence particulier, eux mêmes n’étant pas forcément en accord entre eux sur ces choix.

Tout d’abord, le Magicien des Couleurs raconte l’histoire d’un magicien vivant à une époque où tout n’est que noir et blanc. Tout est donc très triste et un jour, il parvient à faire dans sa cave de la couleur bleue. Tout le monde va alors tout peindre en bleu. Après une période d’euphorie, l’omniprésence du bleu finit par taper sur le moral. Le magicien retourne alors dans sa cave et fait du jaune. Même réaction des habitants qui repeignent tout en jaune et qui se trouvent éblouis par tant de brillance. Puis vient la couleur du rouge qui rend les gens agressifs. Le magicien est en bout de course, il ne sait plus quoi faire … il retourne dans sa cave et renverse par mégarde les pots de peinture précédents. Il obtient alors différents mélanges et là, c’est la victoire, le monde peut enfin se parer des plus belles couleurs le magicien des couleurs

On reconnaît ici l’écriture circulaire et répétitive de nombreuses histoires pour enfants et à part en tirer quelques explications sur les couleurs primaires, j’étais un peu sceptique, d’autant que par ailleurs, ni l’écriture, ni les dessins ne sont extraordinaires.

Mes ainés agés de 5 ans m’ont expliqué qu’ils aiment l’idée de la fabrication d’un monde coloré. C’est vrai qu’ils baignent dans un monde souvent bariolé, entre les murs de l’école, les livres, les jouets et la télé et donc cela leur plait d’avoir une explication même fictive sur cette débauche de couleurs. Je n’avais peut être pas appréhendé cette dimension tout de suite. J’en ai pris conscience quand j’ai dessiné l’illustration de cet article, en réalisant que la juxtaposition de couleurs vives s’imposait.

les deux grenouilles à grandes bouche

Autre livre pour lequel je partage leur enthousiasme et en particulier celui de la loupiote de trois ans (alors que les ainés sont plus réticents ) : Les Deux Grenouilles à Grande Bouche.

C’est l’histoire d’un terre soumise au déluge. On construit donc un bateau dans lequel deux membres de chaque espèce sont sauvés (toute ressemblance avec une histoire très ancienne et plutôt répandue est une pure coïncidence).

Et parmi ses passagers rescapés se trouvent deux grenouilles à grande bouche qui chantent et chantent encore, tout le répertoire autour de la navigation et de la pluie allant de Chantons sous la Pluie à Il était un Petit Navire.

Cela tape sur le moral des autres rescapés et comme si cela ne suffisait pas, les deux grenouilles font des blagues en criant à tue tête, “Terre, terre” alors que même pas l’once d’une île est visible. Finalement c’en est trop et le capitaine décide de sévir. Je vous laisse prendre connaissance de la chute dans le livre mais sachez qu’en le refermant, vous saurez pourquoi on parle de larme de crocodile et pourquoi ceux-ci ne font pas bon ménage avec les grenouilles.

L’écriture est là aussi circulaire mais vive, légère, entrecoupée des chants des grenouilles que le lecteur peut entonner. Les dessins prennent la majeure partie des pages. Ils fourmillent de plein de détails. Qui reconnaîtra par exemple les oreilles des petites girafes coincées sur le bateau ? Il y a aussi des changements de points de vue. On ne voit parfois plus que les planches du bateau en construction ou les pieds du capitaine.

Bref, un super livre, intelligent, qui permet aussi éventuellement de parler avec les enfants de l’arche de Noé.

J’ai déjà évoqué le Jardin de Matisse (ici). Il plait surtout à ma fille de 5 ans, très portée sur les dessins et les arts visuels. Elle aime particulièrement les doubles pages qui se déplient et qui permettent d’appréhender les œuvres dans toute leur ampleur et de comprendre le rythme induit par la juxtaposition des motifs. le jardin de matisse
bébés chouettes Dans le livre Bébés Chouettes , il est question de trois bébés chouettes qui attendent le retour de leur maman. Ils s’inquiètent et tentent de se rassurer en se disant sur leur maman va revenir. Ils se rassemblent sur une même branche et …. finalement, la maman revient.
Le livre est adapté aux petits car il est suffisamment court. Il permet toutefois de bien retranscrire le temps qui passe et l’angoisse grandissante des bébés chouettes. Les illustrations sont très belles et mettent en valeur la fragilité des petites chouettes. Ma petite louloute a découvert ce livre à la crèche et elle l’a retrouvé toute seule à la bibliothèque.
Jean Michel le caribou des Bois mène l’enquête. Il doit trouver qui a kidnappé les doudous. Chaque grande double page offre aux enfants l’occasion de mener l’enquête. Il faut trouver un personnage particulier, retrouver les traces des méchants koumpfs ou encore tracer un trajet pour éviter des obstacles. L’histoire n’est pas palpitante mais les enfants ont adoré l’interactivité et l’idée de devoir tracer avec le doigt un trajet sur la page ou encore de devoir observer des détails. D’autres livres existent dans la même série mais nous ne les avons pas encore essayés. jean michel le carribou
la grande plongée Enfin, le livre La Grande Plongée offre la possibilité de mettre une musique de fond à l’aide d’un QR CODE. Cela peut paraître un peu gadget au premier abord mais le recours à ce moyen technique est très bien adapté à la narration. On peut ainsi entendre le bruit du sous marin qui plonge, le clapotis de l’eau, la tempête ou le chant des baleines. Sans cet appui sonore, la narration serait très abstraite et tout prend au contraire toute sa profondeur. Autre point positif, cet arrière plan ne va trop vite. On a largement le temps de lire le texte de chaque double page et d’observer les magnifiques illustrations, de chercher le petit sous marin qui parfois se cache, et de repérer chaque espèce de créatures sous-marines dont parle le texte.
la grande plongée jean michel le carribou bébés chouettes
les deux grenouilles à grandes bouche le magicien des couleurs le jardin de matisse
  • Le Magicien des Couleurs Arnold Lobel Ecole des Loisirs
  • Les Deux Grenouilles à Grandes Bouches Pierre Delye et Cécile Hudrisier Didier Jeunesse collection P’tit bonhomme et compagnie
  • Le Jardin de Matisse de Samantha Friedman (Auteur), Cristina Amodeo (Illustrations), Françoise de Guibert (Traduction) Albin Michel
  • Bébés Chouettes Martin Wadell et Patrick Benson L’Ecole des Loisirs Collection les Petits Lutins
  • Jean Michel le Carribou Magali Le Huche Actes Sud Junior
  • La Grande Plongée Lucie Brunellière Albin Miche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *