Histoires de camions et de pompiers #1

Mise à part les loups (ici), les camions et autres engins  de chantier, avec une préférence marquée pour les camions de pompiers, sont aussi un sujet phare.

La collections Fleurus

La collections Fleurus

Pour les petits, à partir de 18 mois, il y a la collection des éditions Fleurus qui recense presque tout ce que l’on peut trouver en matière d’engins : camion poubelle, tracteur etc. Les livres sont robustes et plastifiées. Les personnages sont attachants et mes loupiots cherchent naturellement à s’identifier à tel ou tel personnage sans que je leur ai parlé de la possibilité de coller en fin de livre sa propre photographie pour mieux s’identifier au héros de l’histoire.

Il y a aussi quelques questions très simples qui permettront de reprendre l’histoire avec les plus grands. Surtout, les phrases sont bien écrites et bien rythmées. J’aime beaucoup cette manière d’écrire les histoires pour enfants. Le texte reste en prose mais les fins de phrase qui comporte un nombre égal de pied riment, ce qui donne du piment à l’ensemble et au signifiant basique parce qu’adapté à des très jeunes enfants. Même le titre rime et peut ainsi être facilement retenu.

Cerise sur le gâteau, on trouve dans la même collection des puzzles reprenant les mêmes personnages. Ils sont présentés dans de charmante valisettes comprenant 4 puzzles de difficulté croissante avec des pièces de plus en plus nombreuses et de plus en plus petites.

"Les voitures" de Carl Johanson

A l’opposé, le livre s’adresse aux plus grands (une partie échappe à mes enfants de près de trois ans). Il s’agit d’un imagier spécialisé en véhicule en tout genre qui même véhicule existants et véhicules imaginaires (voiture horloge, voiture chewing-gum). C’est l’occasion de commenter les images, de jouer avec son imagination et d’apprendre de nouveaux mots. Plus tard, ils comprendront l’aspect loufoque et rigolo de certains dessins ou voudront peut être en inventer à leur tour.

De manière aussi très didactique, on trouve ce petit livre très coloré “Ma voiture” de Byron Barton  que l’on pourrait penser adapté aux tous petits de par la simplicité de ses dessins et ses couleurs très vives mais qui s’adresse en réalité à des enfants plus grands. Le vocabulaire abordé est en effet un peu difficile puisqu’il est question d’essence, de panneaux, de piétons, de moteur. Bref, tout pour apprendre un peu de vocabulaire spécialisé en matière de voitures.

Les histoires de véhicule les intéressent aussi parce que c’est l’occasion de parler de leur quotidien où ils empruntent quasi quotidiennement une voiture et où le véhicule permet de découvrir le monde.

Le gros camion qui pue de mon papa

Sur le thème de la découverte, “Le Gros Camion qui pue de mon Papa” est parfait. Il raconte l’histoire d’un petit enfant que son père vient chercher tous les midis à la sortie de l’école avec son gros camion, l’occasion de se promener dans la ville, de tester le klaxon, de faire un tour de sens giratoire etc… Mais au delà de l’aspect purement descriptif, le livre met avant tout en scène la relation de tendresse d’un enfant avec son père incarné par le gros camion. Et puis, on peut lire l’histoire mais aussi peu à peu au fils des lectures, s’intéresser aux images secondaires et commenter ce qui se passe en arrière plan.

Ou alors Pompier...Il faut bien sur parler des pompiers. “Ou alors Pompier” a rencontré un franc succès.  L’histoire se met à la place d’un enfant qui se demande quel métier il exercera plus tard. Sur chaque double page, il est question à gauche des rêves classiques de métiers : footballeur, maîtresse d’école ou président de la République. De l’autre côté, le narrateur propose une vision décalée ou poétique et rêve de sculpter des nuages, de dompter des baleines ou de devenir ramoneur de cheminée pour père Noël. En définitive, le petit garçon ou la petite fille qui parle a trouvé son métier : il/elle sera pompier pour éteindre tous les incendies sauf… les bougies du gâteau d’anniversaire, le feu qui brûle dans le cœur de sa maman. Pour des enfants de près de trois ans, la partie plus poétique est un peu difficile mais certaines choses sont très bien comprises, notamment l’intérêt d’aider le père Noël en ramonant la cheminée. Et puis, il y a moyen de broder autour des dessins.

Pompier, tu dors...Plus simple, “Pompier tu dors…”, reprend la comptine bien connue du meunier et met en scène un brave camion de pompier qui se charge d’intervenir seul puisque le pompier dort et n’entend même pas la sirène d’alerte. Voilà de quoi aborder plus en profondeur le travail des pompiers qui ne font pas qu’éteindre les incendies.

  • Collections P’tit garçon Editions Fleurus
  • “Les Voitures”, Carl Johanson – Actes Sud Junior (2015)
  • “Ma Voiture” de Byron Barton – Ecole des Loisirs 31 mars (2002)
  • “Le Gros Camion qui pue de mon Papa” de Roman Badescu et Benjamin Chaud – Albin Jeunesse (2006)
  • “Ou alors Pompier” de Bruno Heitz (Illustrations), et Hubert Ben Kemoun (Scenario) – Editions Rue du Monde (2013) Collection Couleur Carré
  • “Pompier tu dors” de Zidrou (Auteur), David Merveille (Auteur) – Actes Sud Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code